Ça bouge dans les parkings

17 février 2010

Illustration de l'article

Tarifs résidents, soirée à 50 centimes, chèques parkings, zones bleues et parkings rénovés... Afin de désengorger le centre-ville de la circulation et permettre aux résidents de se garer plus facilement, de nouveaux modes de stationnement verront le jour au printemps 2010. Faisons le point sur ce qui changera d'ici quelques semaines.

Les places messines ouvertes au stationnement se refont une beauté afin de proposer au public des espaces de vie plus agréables. Petit à petit, les voitures disparaissent pour laisser place aux terrasses des cafés, aux foires et marchés et aux animations de centre-ville. C'est le cas de la place Saint-Louis depuis 2008, de la place de Chambre depuis 2009 et prochainement des places de la République et Mazelle. Ces nouveaux aménagements entraînent en conséquence de nouveaux modes de stationnement, pour que riverains et personnes extérieures souhaitant stationner au centre-ville parviennent à se garer en harmonie.

Où se garer à Metz ?

Illustration de l'articlePour faciliter l'accès aux commerces et aux animations, six parkings ceinturent actuellement le centre-ville : Cathédrale, Comédie, République, Saint-Jacques, Coislin et Saint-Thiébault. Ils représentent à eux seuls près de 5 100 places payantes destinées à accueillir principalement les automobilistes horaires.
D'autres parkings répondent aux abonnés par une ouverture plus large avec des tarifs spécifiques : le parking de l'Amphithéâtre pour les Arènes et le Centre Pompidou-Metz, de Maud'Huy pour le stade du FC Metz, et celui de la Gare Charles de Gaulle pour la Gare SNCF.

À cela s'ajoutent 2 265 places payantes en surface. 554 places supplémentaires deviendront payantes au printemps prochain, pour compenser les suppressions consécutives aux aménagements des places précitées. Il restera néanmoins 3 656 places gratuites à proximité du centre ville, notamment avenue Foch, avenue Jean XXIII, boulevard Paixhans ou encore au Pontiffroy.

Zones bleues

La réintroduction des zones bleues se fera progressivement en 2010 afin d'offrir à la fois un stationnement résidentiel avec délivrance d'un macaron aux riverains et pour les visiteurs la possibilité de garer leur véhicule durant un temps limité par un disque bleu européen posé derrière le pare-brise. Trois sites seront concernés à titre expérimental : le premier est situé au sud de la gare, sortie Arènes, le second au bas de Queuleu et le dernier dans le quartier des Iles.

A partir de 20€ par mois

Illustration de l'articleAu printemps prochain, 670 places supplémentaires verront le jour au sein des parkings de la place Mazelle (260 places) et du boulevard Paixhans (410 places). Ils compteront une majorité d'abonnés avec un tarif intéressant, de 55€ par mois. Les parkings Cathédrale, Saint-Thiébaut et République proposent déjà des abonnements à 65€ par mois. Les habitants des rues soumises au stationnement payant pourront bénéficier d'une carte « résident » leur permettant de stationner sur les emplacements payants dans la zone de leur domicile pour un tarif de 25€ par mois ou 240€ par an (équivalent à 20€ par mois).

Coislin fait peau neuve

En mai, le parking de la place Coislin entamera une refonte totale de sa physionomie, inscrite dans un programme d'aménagement urbain et paysager de qualité. Entièrement relooké, il aura la particularité d'être le premier parking messin à proposer une multimodularité des transports et des services : des vélos électriques seront prêtés aux automobilistes en stationnement afin d'encourager les déplacements urbains « doux » en centre ville. Un service de gardiennage de vélos complètera cette offre pour 5€ par mois, ainsi qu'une « bike box » (parking vélos) de 16 places. Enfin, 30 places publiques seront réservées aux cyclistes pour garer leur vélo. Le parking Coislin servira ainsi de mètre étalon pour développer à terme l'usage du vélo dans les autres parkings messins.

Chèques-parkings

Depuis mars 2008, la Ville de Metz développe une politique d'accessibilité permettant aux automobilistes de réduire au maximum le coût de leur stationnement. C'est notamment le principe des chèques-parkings, proposés par les commerçants messins depuis deux ans. D'une contre-valeur de 0,50€ ces chèques ont la taille d'un ticket de parking et viennent en déduction de la somme demandée à l'automobiliste. Il est possible d'en utiliser jusqu'à trois pour le règlement d'une place. N'hésitez pas à en faire la demande auprès des commerçants lors de votre passage en caisse. Parallèlement, des tarifs réduits sont proposés en soirée, à partir de 19h ou 20h selon les parkings. Le prix d'une place est de 0,50€ jusqu'à une heure du matin, soit pour cinq ou six heures selon les parkings. Cette mesure est destinée à inciter les personnes allant au cinéma ou désirant boire un verre dans un bar ou dîner dans un restaurant à utiliser les parkings. Les soirs de matches de foot, les supporters ne sont pas en reste puisqu'ils peuvent stationner dans les parkings Maud'huy et République à 1€ pour 4 heures. De même, les spectateurs des Arènes peuvent bénéficier d'un tarif spectacle de 1€ au parking Gare-Amphithéâtre.

Plan des parkings à Metz

En chiffres, ce qui va changer

Aujourd'hui, l'offre de stationnement à Metz est de 14 285 places :

  • 10 075 places payantes
  • 2 265 sur voirie et 7 810 en parkings
  • 4 210 places gratuites à proximité du centre-ville

À terme, l'extension du stationnement payant sur voirie et l'ouverture de deux nouveaux parkings porteront cette offre à 14 955 places :

  • 11 299 places payantes
  • 2 819 sur voirie et 8 480 dans les parkings
  • 3 656 places gratuites

Thèmes


.