Accueil > Ville reliée > QuattroPole

QuattroPole

Photo des membres de l'association QuattroPole

Le réseau transfrontalier QuattroPole, composé des villes de Luxembourg, Metz, Sarrebruck et Trèves, a été créé en 2000 dans l'optique de partager des expériences, des savoir-faire dans l'espace transfrontalier, et de mettre en oeuvre des projets communs et innovants.
Le 16 octobre 2014, les quatre maires des villes de QuattroPole, à savoir Charlotte Britz (Sarrebruck), Dominique Gros (Metz), Klaus Jensen (Trèves) et Lydie Polfer (Luxembourg), ont fondé conjointement avec des membres des quatre conseils municipaux l’association QuattroPole e.V. Dans le cadre de l’assemblée constitutive à la Congresshalle de Sarrebruck, les quatre édiles et 10 conseillers municipaux pour chaque ville respectivement ont adopté les statuts de l’association et élu son directoire. Cette association d’utilité publique de droit allemand aura son siège à Sarrebruck.

L’assemblée générale a élu Mme Britz, maire de Sarrebruck, au rang de première présidente, et Mme Polfer, bourgmestre de Luxembourg, au rang de vice-présidente. M. Gros, maire de Metz, a été élu trésorier et M. Jensen, maire de Trèves, secrétaire de l’association. A l’avenir, le directoire élira tous les deux ans, parmi les maires, un président qui représentera le réseau de villes.

Charlotte Britz, maire de Sarrebruck, estime que la création de l’association constitue un progrès majeur pour la coopération des quatre villes : « Après presque 15 ans de coopération dans un cadre peu formalisé, nous allons pouvoir, en tant qu’association, développer et intensifier notre coopération transfrontalière. Cette nouvelle structure nous permettra de coopérer encore plus étroitement mais avec davantage de souplesse et de nous positionner vis-à-vis de l’extérieur en tant que les centres les plus importants de la Grande Région. » Le maire de Trèves, Klaus Jensen, salue lui aussi la création de l’association : « Grâce à la création de l’association, nous disposons à présent d’une structure juridique qui nous permettra de demander pour nos projets des subventions à l’échelle nationale et européenne. Ceci constituera l’une des nombreuses missions de notre secrétariat commun, qui fournira le travail de fond avec les coordonnateurs. » Lydie Polfer, bourgmestre de Luxembourg, souligne l’importance de la future présidente de l’association : « En tant qu’association dotée d’un directoire et d’une présidente, QuattroPole aura un visage et un représentant politique qui représentera le réseau de villes à l’extérieur. » Dominique Gros, maire de Metz, voit dans le rôle européen du réseau de villes l’un des objectifs majeurs de la future association. Selon lui, « Luxembourg, Sarrebruck, Trèves et Metz ont séparément marqué l'histoire européenne depuis des siècles. Elles l'ont marquée à nouveau ensemble, en inventant dès 2000 QuattroPole. En renforçant son existence, QuattroPole consolide le destin européen de nos quatre villes, pour le plus grand bénéfice de nos populations ».

Une coopération plus efficace et plus durable

La coopération en réseau des quatre villes doit devenir plus efficace et plus durable grâce à la création de l’association. Les services transfrontaliers doivent être proposés tant aux populations qu’aux entreprises de la région. Pour les travaux de la future association, les thématiques du marché du travail, de l’évolution démographique, de la mobilité, de la durabilité et de l’économie constitueront les principaux enjeux.

Une alliance stratégique 

Le réseau de villes QuattroPole a vu le jour le 29 février 2000 lorsque les villes de Luxembourg, Metz, Sarrebruck et Trèves ont signé une déclaration d’intention.
Il regroupe plus de 500 000 habitants sur les quatre villes au niveau régional, voire national, et crée des liens dans une région marquée par une grande diversité en matière d’histoire, d’économie et de culture. Les quatre villes forment une alliance stratégique et mutualisent leurs potentiels. Grâce à un dialogue permanent entre les quatre maires au plan politique ainsi qu’entre les services au niveau technique, elles créent des synergies pour le développement urbain en Europe et une plus-value pour leurs populations.

Pour en savoir davantage : www.quattropole.org/fr/


.